Noodle vous dîtes ? Non! Moodle …

Non Moodle n’est pas une sorte de nouille (noodle) mais plutôt le LMS (Learning Management System) le plus utilisé dans le monde pour la formation en ligne.

Moodle est l’abréviation de « Modular Object Oriented Dynamic Learning Environnement » et a été créé par un australien du nom de Martin Dougiamas en 2001.

La philosophie de Moodle est d’offrir une plateforme collaborative, évolutive et conviviale aux utilisateurs ainsi qu’aux enseignants dans la grande famille des logiciels libres. Il évolue grâce à la participation de multiples de personnes dans le monde qui participent à développer une panoplie d’extensions et de fonctionnalités pour répondre à des besoins spécifiques. Moodle fait partie du monde de l’ « open source » ou l’acquisition, l’utilisation et la distribution est gratuite.







Inutile de mentionner qu’après plus de 18 ans d’existence, Moodle est un produit mature utilisé par la grande majorité des établissement scolaires (universités, cégep, etc…).

Points forts : Disons-le toute suite, Moodle peut tout faire en ce qui a trait à la formation. Pourquoi ? Simple, il est collaboratif et tout bon développeur peut y ajouter des fonctionnalités additionnelles à la disposition de la communauté et sont à installer depuis de site mère de Moodle ce qui offre toute la flexibilité nécessaire à l’administrateur.





Points faibles : Moodle demande pas mal d’amour et peut-être fastidieux à mettre en place. Pourquoi ? Simple, il est collaboratif et tout bon développeur peut y ajouter des fonctionnalités additionnelles à la disposition de la communauté et sont à installer depuis le site mère de Moodle ce qui peut compliquer le travail de l’administrateur.

Ce qu’il ne fait pas (encore) est la possibilité d’enseigner (ou suivre un cours) en direct.

Moodle est principalement utilisé par les écoles pour rendre facilement accessible la matière d’un cours qui est donné en présentiel.

Mais, car il y a toujours des mais. Pendant plusieurs années j’ai collaboré à mettre en place de la formation dîtes « hybride » qu’on nommait « formation inversé ». La totalité de la matière a été placée en ligne sur une plateforme Moodle. Chaque parcours (ou modules) comportait une présentation PowerPoint de la matière avec narration intégrée de l’enseignante.

Une fois par semaine l’enseignante rencontrait ses étudiants pendant 1 heure ou 2 pour répondre a leurs questions via une plateforme de vidéoconférence. Les examens devaient, néanmoins, se faire en présentiel mais un exercice sommatif, comptant pour la note finale, était fait en ligne sur Moodle à une date donnée et à l’intérieur d’une plage horaire fixée. Le test n’était qu’accessible qu’à ce moment précis aux étudiants et les questions étaient totalement aléatoires.

Derrière ce que l’étudiant ou l’enseignant voit il y a le noyau qui, à bien des égards, pourrait sembler à un bol de spaghetti pour le néophyte. Difficile de s’y retrouver avec la multitude de fonctions, contrôles, sous-fonctions, sous-contrôles, banques de questions, gestion des utilisateurs et rôles, carnet de notes, etc….

Sa mise en place, une fois que la personne sait s’y retrouver, peut-être longue mais une fois faite nous sommes heureux des résultats.

Outre l’installation du noyau qui se veut relativement simple, le vrai travail débute. Choix et personnalisation du thème, choix des plugiciels (selon les besoins), création des cours et des modules à l’intérieur de chacun, création des banques de questions et des tests en ligne (formatif ou sommatif), gestion des carnets de notes, gestion des utilisateurs, auto-inscription sécuritaire, cohortes, etc…, etc…, etc… (j’en aurais pour des pages à nommer toutes les possibilités qu’offre Moodle).

Donc, si vous avez l’intention de monter un cours en ligne qui ne sera utilisé qu’une seule fois, cette solution n’est pas viable. Moodle est fait pour le long terme. Mais si vous envisagez, à long terme, offrir de la formation (en ligne ou non), Moodle pourrait devenir un incontournable.

Votre assistant virtuel

Note: Images gracieusement fournies par Lynda Vachon, Services conseil en sécurité et formation

Pour partager cette page