Westmount – Oui Sir!!!

Je me souviens dans les années 70’s de ces quelques visites dans Westmount, Ville Mont-Royal, Beaconsfield ou Pointe-Claire me sentir comme un extra-terrestre à toute les fois que je prononçais un mot en français.

Aujourd’hui en 2018, c’est tout une autre histoire.

M’ayant inscrit au Centre des Arts Visuels dans le village Victoria à Westmount, j’avais bien l’impression d’aller dans un genre de petit village gaulois ou l’anglais serait omniprésent. Et c’était OK. C’était mon choix d’aller à cette école d’arts vielle de plus de 65 ans qui a obtenus ses lettres de noblesse avec le temps.

Premier choc culturel. Avant le 1er cours, je vais à la boutique L’Avenue des Arts (juste à coté). J’ai été accueilli avec un “Bonjour”. La jeune dame, visiblement anglophone de part son accent, parlait un excellent français.

À ma grande surprise, tout, tout, tout est en … français (ou le français prédominant dans l’affichage). Naturellement, dans une boutique, on vous dit “bonjour” ou “bonjour/Hi”.

Westmount est une ville bilingue et je me sentais, un peu, comme à Ottawa jusqu’à un certain point. Quant au Centre des Arts Visuels, cette dernière est totalement bilingue.

Pour une formation professionnelle en arts, je vous le recommande fortement.

Pour le reste, je lève mon chapeau et dit bravo à Westmount (Village Victoria du moins) de contribuer à la communauté québécoise avec respect.

Et savez-vous quoi? Vous pouvez même fêter la fête nationale (24 juin) à Westmount même (https://westmount.org/evenement/fete-nationale-du-quebec/)

Je suis de ceux qui (ayant vécu dans d’autres provinces) que tout résidents du Québec devraient, au moins, avoir un français fonctionnel et que tous les francophones québécois devraient, aussi, avoir un anglais fonctionnel. Je suis fier de ma langue tout en étant ouvert au monde.